SNCF, 31 juillet lundi noir…

Défaut d'isolation dans une installation électrique !

Sur les ondes… "ce ne serait jamais arrivé avec une gestion privée."

Ainsi en Grande Bretagne, depuis la privatisation en 1993, de British Rail, plus aucun souci… Enfin, presque plus aucun souci, si on exclut des coordinations erratiques sur un réseau vendu à la découpe et plusieurs accidents graves, liés à un manque d'entretien et à un sous-investissement chronique.

Bref, privatisons la SNCF, cela devrait mieux fonctionner… pour les actionnaires !  1/08/2017