Compte rendu de la réunion du groupe France Insoumise de Verrières de Buisson. 20/9/17

Maison Vaillant, salle 309. 20h30.    Présents: Joëlle, Nouria, Marie-Claude, Olivier, Patrick, Christian.

Le journal papier du groupe de la FI de Verrières.

Les textes proposés par Mathilde, Olivier et Patrick traitent respectivement de:

_la loi travail.

_l'intégration d'une partie des dérogations au droit commun autorisées par l'état d'urgence dans le dit droit commun.

_la France Insoumise; genèse et devenir.

Ces trois textes ont été lus et critiqués. Il en ressort que quelques modifications de présentation sont a apporter, en particulier l'insertion de titres de paragraphes afin de relancer l'intérêt de nos lecteur.

Sur le plan pratique, il est probable que, compte tenu de la longueur des textes, il sera nécessaire d'adopter un tirage sur un format A3 que ramènerons à un A4 après pliage "par nos soins". Le coût de ce tirage reste à préciser. Son financement sera assuré par les membres du groupe d'appui de Verrières.

La mise en page et l'impression du journal devront être faits de manière à ce que sa distribution puisse être effective le 14 octobre prochain.

Des illustrations y figureront.

Exposé: Le libéralisme est-il aussi moderne que cela ?

Pour les raisons exposées de la remise en cause du capitalisme, notamment par les atteintes qu'il porte à notre environnement du fait de son manque total d'éthique, les communicants politiques ont mis en avant le libéralisme économique comme un substitut au capitalisme. Libéralisme = liberté... qui peut ne pas vouloir la liberté ? Superbe tour de passe-passe !

L'exposé tente de montrer que par ses lignes de force, à savoir; pas d'entrave à la concurrence, pas de réglementations d'Etat , le libéralisme est tout bonnement le cadre sociétal de nos aïeux préhistoriques. A l'âge de pierre, point d'état et effectivement "que le meilleur gagne". Cet état primitif est présenté comme le modèle le plus moderne envisageable, alors que bien évidemment, les droits de l'homme, la sécurité sociale, les cotisations pour la retraite, l'enseignement public, sont eux, effectivement les jalons d'une véritable modernité. Jalons que le libéralisme rêve de mettre à bas, comme en témoigne actuellement la mise en pièce du code travail. La planète toute entière via la mondialisation est devenue le terrain "de jeu" de cette idéologie primitive. Il faut témoigner de cette supercherie. Non le libéralisme n'est pas moderne, tout au contraire, il un retour au passé, sous couvert d'un habillage sémantique.

Le développement de cet exposé est disponible sur le lien suivant ==> voir article

"à bâtons rompus" ont été débattus les sujets suivants:

_élargissement du groupe à des sympathisants non FI.

_statut de la FI actuelle. Parti ou non parti ? Ce qui la distingue de ce point de vue.

C'est une dynamique de femmes et d'hommes, très majoritairement sans appartenance antérieure à un parti. Dynamique autour d'un programme politique, avec un porte parole certes, mais en capacité de s'exprimer directement via la plate forme numérique de la FI mise à disposition de tous. Les femmes et hommes de la France insoumise, n'ont pas de carte d'adhésion, ne payent pas de cotisation.

_Actions: outre la publication d'un journal, Olivier souhaite que nous organisions des réunions publiques de type "université populaire" sur tels thèmes à définir. Sans prosélytisme "prégnant" , il est possible via ces réunions publiques d'élargir le cercle des sympathisants de la FI.

_Rédaction d'une ou de contribution(s) à déposer dans la boîte à idées du site de la FI, autour des thèmes proposés:

  1. Quelles campagnes et quels thèmes d’actions pour la France insoumise ?
  2. Quelles modalités d’actions pour la France insoumise ?
  3. Quels outils pour faciliter la mise en mouvement ?
  4. Quelle organisation pour le mouvement ?

Prochaine réunion: Mercredi 8 novembre 2017.

Exposé (Patrick) Les médias.