Compte rendu de la réunion du groupe France Insoumise de Verrières de Buisson. 20/03/2019

1) Journaux

Au sujet du journal n°6 en cours de mise en page.

Date de disponibilité le 10 avril 2019.

Première distribution 12 et/ou 13 avril.

Financement: restent en caisse 40€ (coût du précédent tirage 95€)

 

Journal n°7 (à envoyer le 5 mai, pour disponibilité le 15 mai)

Articles:           _ Election députés européens. Programme de la FI.

                           présentation des candidats  (Joëlle)

                        _ "plus" Fonction de l'actualité (?)

 

2) Discussions

Dénonciation du parti pris de la grande majorité des médias; "les casseurs, les casseurs, les casseurs… " au point que, par exemple, que la manifestation très suivie "marche du siècle pour le climat" du 19/03/2019 est pratiquement passée sous les radars de nos médias.

Dans le même ordre d'idées, pour les médias, les grandes villes sont oubliées. La France est réduite à Paris.

La drague "lourde" de Macron auprès "des républicains" est relevée.

Privatisation de l'Aéroport De Paris toujours dans les tuyaux, alors que:

-L'ADP est bénéficiaire pour l'état !

-La très récente privatisation de l'aéroport de Blagnac (Toulouse) dévoile en ce moment les turpitudes financières de l'opération. L'acheteur privé Chinois, commence la vente à la découpe du dit-aéroport. Macron était ministre des finances au moment de la privatisation.

 

3) Exposé: La 5e République à bout de souffle… que vive la 6e !

L'exposé propose le plan suivant:

Un très rapide retour sur les fondements théoriques de "gouverner un peuple"

(inspiré de: https://lafranceinsoumise.fr/2019/02/22/efi11-histoire-et-signification-de-la-republique-en-france/)

La finitude:

Affirmation que toutes les constructions humaines (religieuses/politiques/scientifiques…) ont une durée de vie limitée. Elles se heurtent à une élévation générale des savoirs (scientifiques et scolaire), dont les conséquences sont des mutations sociales (ex: place de la femme) et technologiques (ex: place de l'opérateur humain dans la production des biens et services) qui rendent intenables les cadres idéologiques en place.

Cas de la 5e République:

_Glissement progressif d'un régime parlementaire à un régime quasi-monarchique (Jupitérien selon le président en place). Des dérives ont conduit à cet état de fait (inversion du calendrier électoral: législative dans la foulée de la présidentielle è parlement godillot; usage de plus en plus courant des passages en force 49-3 et ordonnances; sociologie des députés élus, de plus en plus distante (et ignorante) des "couches" dites populaires)

_Défiance croissante des citoyens vis-à-vis "des politiques" (abstention croissante) ainsi que vis-à-vis des médias.

Pourquoi "nous citoyens" votons-nous plutôt pour le notable que pour l'ouvrier (lorsque nous votons) ?

Développement de l'attribution de ce fait à un de nos traits naturels, qu'est la grégarité.

Si nous considérons qu'il serait "élévateur" de nous en détacher, quel moyen pouvons-nous mettre en œuvre ?

Le tirage au sort.

Mécanismes généraux.

Cas du corps législatif (députés)

Cas du corps exécutif (ministre et président)

Tous ces points sont développés dans le document 5e République à bout de souffle <== cliquez ici.

 

Débats:

 La partie constat des dérives de la 5e République vers un régime "vertical", voire monarchique, fait l'unanimité au sein du groupe.

Idem sur le constat du caractère "hors-sol" de nos élus actuels, par ailleurs, godillots.

Le caractère grégaire de notre nature humaine qui expliquerait notre propension à choisir un candidat notable vs un candidat de notre strate sociale, ne fait pas l'unanimité.

L'influence des médias est souvent évoquée.

Le mécanisme du tirage au sort soulève les questions suivantes:

Le/la tiré(e) au sort aura-t-il(elle) les compétences requises ?

(réponse) Les fonctionnaires chargés de l'assistance aux élus peuvent/doivent suppléer aux lacunes techniques évoquées.

Le taux de tirage au sort fait également débat . ("En gros" 100% pour commencer, c'est peut être beaucoup. Mais en contre-point un taux faible conduirait à une réformette, alors qu'une rupture est requise.) 

Un taux important de proportionnalité des élus pourrait être une autre voie, qui ne romprait pas avec la mise en avant des professions de fois, absentes du processus "tirage au sort" à 100%.

 

En résumé: Passer à une 6e République via une constituante et les mécanismes décrits dans la chapitre 1 du programme l'avenir en commun, a l'aval de tous les membres du groupe.

La proposition "constituante" du tirage au sort pour les citoyens des groupes législatif et exécutif, ne reçoit pas la même unanimité.

Ce point posé, que le groupe FI de Verrières ne puisse pas se substituer à une assemblée constituante, est somme toute assez raisonnable. 

 

4) Prochaine réunion: Mercredi 15 mai 2019

 Exposés proposés:

Planification écologique (Patrick)

Décroissance (Christian)

Retenu: La planification écologique.

Christian.